Décès du célèbre photographe sud-africain Sam Nzima


	Sam Nzima a su capter «la brutalité de l'oppression de l'apartheid»
Sam Nzima a su capter «la brutalité de l'oppression de l'apartheid» © GIANLUIGI GUERCIA / AFP

Décès du célèbre photographe sud-africain Sam Nzima

Publié le 14/05/2018 à 15H54

Le célèbre photographe sud-africain Sam Nzima, auteur de la photo emblématique en noir et blanc montrant un jeune écolier noir mortellement blessé par la police de l'apartheid durant le soulèvement de Soweto en 1976, est décédé samedi 12 mai 2018.


Agé de 83 ans, Sam Nzima est décédé dans un hôpital dans la province de Mpumalanga, a annoncé la présidence sud-africaine. Sa photo montrant le jeune écolier Hector Pieterson mortellement blessé, porté par un étudiant en larmes, une jeune fille en uniforme d'écolière courant à leurs côtés après que les forces de sécurité eurent ouvert le feu sur des jeunes Noirs manifestant dans le bidonville de Soweto, le 16 juin 1976, a attiré l'attention du monde entier sur la brutalité du régime de l'apartheid.

Sa photo, prise le 16 juin 1976, a attiré l'attention du monde entier sur la brutalité du régime de l'apartheid.

	 
Sa photo, prise le 16 juin 1976, a attiré l'attention du monde entier sur la brutalité du régime de l'apartheid.   © JOHN WESSELS / AFP


Dirigées par des étudiants, ces manifestations ont constitué un tournant dans la lutte contre le régime de l'apartheid en Afrique du Sud. Au cours de ces manifestations, qui ont duré trois jours, au moins 170 personnes ont été tuées, d'autres sources estimant que le nombre total des victimes a été de plusieurs centaines de personnes au cours des mois qui ont suivi. 

Des manifestations se sont propagées ensuite dans l'ensemble du pays et une nouvelle période de militantisme des Noirs était née, conduisant à la chute du régime de l'apartheid et à l'élection de Nelson Mandela en 1994.


Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a rendu hommage à Sam Nzima, photographe autodidacte, qui avait été placé en maison d'arrêt pendant 19 mois après la publication de sa photo iconique. «Son appareil photo a capté toute la brutalité de l'oppression de l'apartheid sur le psychisme et l'histoire d'une nation», déclare le président sud-africain. «Nous allons tout particulièrement nous souvenir de sa photo emblématique montrant un jeune militant agonisant, Hector Pieterson, qui est devenu un symbole de résistance», a ajouté Cyril Ramaphosa.


Ce cliché de Sam Nzima figure parmi les 100 photos qui ont le plus marqué jamais publiées, selon Time Magazine. Après une bataille judiciaire, Sam Nzima a obtenu les droits d'auteur pour la plus célèbre de ses photos, celle du jeune Pieterson.

Par Géopolis (avec AFP)