Egypte: une journaliste crée un choc en apparaissant le visage tuméfié à la télé

La journaliste veut lutter contre les violences faites aux femmes.
La journaliste veut lutter contre les violences faites aux femmes.

Egypte: une journaliste crée un choc en apparaissant le visage tuméfié à la télé

Publié le 11/10/2017 à 12H30

La journaliste égyptienne Manal Agha a choisi une méthode-choc pour dénoncer les violences conjugales: montrer son visage tuméfié à la télévision. Sa vidéo est devenue virale sur les réseaux sociaux.


Des bleus, des griffures, des lèvres boursouflées, Manal Agha, star de la télévision égyptienne, s’excuse de commencer son émission Poisson et yaourt avec un visage aussi tuméfié. «Je m’excuse de me présenter ainsi. Je pouvais annuler l’émission mais j’ai beaucoup réfléchi et j’ai choisi de montrer mon visage. On doit affronter la réalité et ne pas s’enfoncer la tête dans le sable.»

Vidéo mise en ligne le 5 octobre 2017


La présentatrice laisse entendre qu’elle est victime de violences conjugales: «Le mariage est fondé sur l'affection et la compassion, non sur l'humiliation et la violence.» Et de s’en prendre à l’apathie de la société. «Je suis sûre que je ne suis pas la seule. Beaucoup de femmes sont battues, humiliées chaque jour. Jusqu’à quand? La violence ne concerne pas une classe sociale. Ils disent que derrière chaque homme important, il y a une femme. Mais derrière chaque femme, il y a une immense souffrance, pas seulement morale mais aussi physique.»


Les rapports d’Amnesty international se suivent et se rassemblent: les femmes sont victimes de violences d’une ampleur inquiétante en Egypte. L’arrivée du président Sissi au pouvoir n’a rien changé sur ce plan. Pire, les féministes sont accusées de «salir l’Egypte» et sont arrêtées à tour de bras. 

Après la publicité, démaquillage...
Après la coupure publicitaire, la présentatrice revient à l'écran... le visage non tuméfié. Manal Agha s'est démaquillée: elle ne porte aucune trace d'agression physique. Elle s'était grimée pour dénoncer les violences conjugales. Son message est passé. Sur les réseaux sociaux, la vidéo est devenue virale et les débats enflammés. 


(Manal Agha sauvagemment agressée)


(Les téléspectateurs choqués)


Par Mohamed Berkani