L'Europe se mobilise en faveur de l’insertion professionnelle des handicapés

Siège de la Commission européenne à Bruxelles
Siège de la Commission européenne à Bruxelles © UE

L'Europe se mobilise en faveur de l’insertion professionnelle des handicapés

Mis à jour à 11h49, publié le 20/04/2017 à 11H46

Dans le cadre de son programme Erasmus+ pour l'éducation, la jeunesse et le sport, l’Union Européenne a développé une plateforme d’e-learning. Elle vise notamment à proposer une solution de formation accessible aux personnes en situation de handicap.

Dévoilé en septembre 2014, Erasmus+ est le nouveau programme européen pour l'éducation, la jeunesse et le sport. Disposant d'un budget total de 14,7 milliards d'euros pour une période de 6 ans (soit 40% de plus que les programmes Erasmus couvrant la période 2007-2013), il a été dimensionné pour répondre à quatre millions de bénéficiaires potentiels d’ici 2020.

Sur le modèle du dispositif précédent, Erasmus+ favorise les échanges entre les pays membres de l’UE. Il propose différentes possibilités : formations initiales ou continues dans un autre pays de l’Union (avec le versement d’une bourse si besoin), stages professionnalisants, promotion de partenariats inter-écoles ou universités…
 
Au sein de ce vaste édifice, Erasmus+ accorde-t-il une place aux étudiants en situation de handicap ? La réponse est oui. Cette place est mince, mais elle existe.

Baptisé Success4all, l’un des projets menés dans le cadre du programme vise précisément ces étudiants. A travers une plateforme web, actuellement en cours de construction, son objectif est de leur donner accès à un cycle de formation. Mettant clairement en avant cette population comme cible privilégiée, Erasmus+ n’en souhaite pas moins s’ouvrir à tous les étudiants, dans «une démarche d’inclusion», et avec pour objectif d’éviter de ghettoïser le projet. Dans un premier temps, Success4all affiche pour ambition d’accueillir quelque 1200 étudiants, dont 400 souffrant d’un handicap.
 
Success4all veut ouvrir les handicapés à l’entreprenariat
Le programme de formation proposé par Success4all sera centré sur la création d’entreprise. Il s’articulera autour d’une série de modules visant à couvrir les principaux domaines liés à l’entreprenariat (marketing, gestion de projet, création de site web…). Initialement conçus en anglais, les cours feront l’objet de déclinaisons pour la France, la Bulgarie et la Lettonie, avec à la clé des adaptations aux contextes juridiques et culturels locaux – sans oublier une traduction dans les langues correspondantes. Ils seront aussi publiés sous licence ouverte (open content) pour faciliter leur réutilisation par d’autres organisations.
 
Disponible à 100% en ligne, ce qui le rendra aisément accessible aux personnes à mobilité réduite, le futur support de formation sera par ailleurs équipé de dispositifs d’accessibilité web. Et ce à l’image du site du projet Success4all qui met en œuvre les principaux standards du domaine (notamment la possibilité de grossir les caractères, via un menu déroulant, pour les personnes malvoyantes). Erasmus+ prévoit par ailleurs de synthétiser les principaux enseignements qui pourront être tirés du projet au sein d’un guide de bonnes pratiques. L’objectif étant de favoriser un transfert des compétences acquises pour en faire bénéficier de futurs projets d’e-learning en Europe.
 
Financée dans le cadre d’Erasmus+, la mise en œuvre de Success4all est portée par huit acteurs européens de la société civile (principalement des universités et des associations de soutien aux personnes handicapées). Parmi eux figurent deux organisations françaises : l’Union professionnelle des Travailleurs Indépendants handicapés et l’école de management Paris School of Business.

Par Clara Crochet-Damais