LA PHOTO. Ferry bloqué à quai lors d'une journée de grève en Grèce

LA PHOTO. Ferry bloqué à quai lors d'une journée de grève en Grèce

Publié le 17/05/2017 à 13H01

Une grève générale de 24 heures a commencé mardi 16 mai 2017 en Grèce, contre de nouvelles mesures de rigueur réclamées par l'Union européenne, qui sont débattues au parlement d'Athènes. La grève, à l'appel des syndicats du public et du privé, a surtout touché les transports, et notamment les liaisons maritimes vers les îles. Les syndicats de ce secteur mènent un mouvement de 48 heures.

Les ferries sont restés à quai pendant les 48 heures de la grève qui paralyse une nouvelle fois le pays pour protester contre les énièmes mesures d'austérité imposées à la Grèce par l'Union européenne. La coupure des ferries paralyse les liaisons vers les très nombreuses îles du pays. Les nouvelles mesures d'austérité portent notamment sur une reduction des retraites qui ont déjà fortement baissé depuis le début de la crise. Ces mesures, qui doivent entraîner une réduction des dépenses de 2% du PIB, font suite à un accord entre le gouvernement Tsipras et l'UE conclu le 7 avril 2017.

Cette politique d'austérité continue de faire plonger le PIB du pays qui a encore reculé début 2017.
Athènes grève de ferry

Les ferries sont restés à quai pendant les 48 heures de la grève qui paralyse une nouvelle fois le pays pour protester contre les énièmes mesures d'austérité imposées à la Grèce par l'Union européenne. La coupure des ferries paralyse les liaisons vers les très nombreuses îles du pays. Les nouvelles mesures d'austérité portent notamment sur une reduction des retraites qui ont déjà fortement baissé depuis le début de la crise. Ces mesures, qui doivent entraîner une réduction des dépenses de 2% du PIB, font suite à un accord entre le gouvernement Tsipras et l'UE conclu le 7 avril 2017. Cette politique d'austérité continue de faire plonger le PIB du pays qui a encore reculé début 2017.

© AYHAN MEHMET / ANADOLU AGENCY

Par Pierre Magnan