LA PHOTO. Le nouveau président sud-coréen prône un dialogue avec Pyongyang

LA PHOTO. Le nouveau président sud-coréen prône un dialogue avec Pyongyang

Mis à jour le 10/05/2017 à 17H32, publié le 10/05/2017 à 17H29

Le nouveau président sud-coréen Moon Jae-in a officiellement pris ses fonctions au lendemain de sa large victoire électorale. Il s' est fixé pour mission d'apaiser les tensions avec la Corée du Nord et de tourner la page de la retentissante affaire de corruption qui a secoué le pays. Agé de 64 ans, cet avocat et militant démocrate sous la dictature, est un fervent défenseur des droits de l'homme.

Dans son premier discours, le 10 mai 2017, le président sud-coréen a annoncé qu'il était prêt à rencontrer, si les conditions sont réunies, le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un. le président Moon Jae-in devra aussi calmer les inquiétudes de la Chine, irritée par le déploiement sur le sol sud-coréen du système antimissile américain THAAD, considéré par Pékin comme une menace pour sa sécurité. Moon Jae-in s'est prononcé en faveur d'un report du projet THADD.
Moon Jae-in annonce qu'il s'emploiera à désamorcer les tensions dans la région.

Dans son premier discours, le 10 mai 2017, le président sud-coréen a annoncé qu'il était prêt à rencontrer, si les conditions sont réunies, le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un. le président Moon Jae-in devra aussi calmer les inquiétudes de la Chine, irritée par le déploiement sur le sol sud-coréen du système antimissile américain THAAD, considéré par Pékin comme une menace pour sa sécurité. Moon Jae-in s'est prononcé en faveur d'un report du projet THADD.

© JUNG YEON-JE / AFP

Par Michel Lachkar