LA PHOTO. Libye: un bébé migrant dans un centre de détention

LA PHOTO. Libye: un bébé migrant dans un centre de détention

Publié le 11/10/2017 à 17H37

L'ONU a promis de fournir une aide urgente aux milliers de migrants détenus dans des camps informels à Sabratha. La ville est le principal point de départ pour les migrants d'Afrique subsaharienne qui veulent traverser la Méditerranée. Mais un accord a été conclu récemment entre le gouvernement et un groupe armé pour bloquer les départs.

Il vient d'être transféré de Sabratha, à l'ouest de Tripoli vers Zuwarah. Plus de 10.000 migrants de tous âges étaient détenus et bloqués dans cette ville surnommée «la capitale des passeurs». En raison d'affrontements entre groupes armés rivaux, certains migrants étaient privés de nourriture et d'eau pendant plusieurs jours. Des centaines de personnes ont parcouru 25 kilomètres à pied le long de la plage pour rejoindre un centre en espérant trouver de l'aide.
D'un centre à un autre pour ce nouveau-né.

Il vient d'être transféré de Sabratha, à l'ouest de Tripoli vers Zuwarah. Plus de 10.000 migrants de tous âges étaient détenus et bloqués dans cette ville surnommée «la capitale des passeurs». En raison d'affrontements entre groupes armés rivaux, certains migrants étaient privés de nourriture et d'eau pendant plusieurs jours. Des centaines de personnes ont parcouru 25 kilomètres à pied le long de la plage pour rejoindre un centre en espérant trouver de l'aide.

© HANI AMARA / REUTERS

Par Eléonore Abou Ez