LA PHOTO. Nigeria: la mode débarque au National Theater de Lagos

LA PHOTO. Nigeria: la mode débarque au National Theater de Lagos

Mis à jour le 27/10/2017 à 16H05, publié le 06/06/2017 à 15H17

L’Afrique est à la mode. Et l’Afrique aime la mode, comme le montrent les African Fashion Weeks (semaines de la mode africaine) organisées au Cap (Afrique du Sud), à Kampala (Ouganda), à Lagos (Nigeria), à Tunis (Tunisie)… Du Nord au Sud, d’Est en Ouest, le continent est un bouillonnement de création.

La saison des Fashion Weeks africaines a commencé. Du 25 au 27 mai, il y a eu la Kigali Fashion Week 2017, au Rwanda, «un évènement de mode haut de gamme pour un public exclusif», comme l’affirme sa page Facebook. Quelques jours plus tard, les 3 et 4 juin, l’African Fashion Week Nigeria a eu lieu au National Theater de Lagos. «Notre mode, notre culture, notre héritage», proclamait fièrement le site de l’évènement, en expliquant: «La mode meurt rapidement. Le style dure toujours»… Outre le Nigeria, quatre pays y étaient représentés, le Sénégal, le Cameroun, le Ghana et la Zambie, pour montrer ce que l’Afrique produit de meilleur en matière de mode. Du 28 au 30 septembre se tiendra la Kampala Fashion Week, celle «qui monte», dixit les spécialistes. Nés en Europe ou en Afrique, les jeunes créateurs du continent «qui font briller la mode africaine», «ont entre 20 et 40 ans (…). Diplômés, polyglottes et entreprenants, ils posent sur la terre de leurs parents un autre regard. Et plutôt que de financer les proches restés au pays, ils créent des entreprises (…) à cheval entre les deux continents», rapporte «Madame Figaro». 
Les mannequins à l'African Fashion Week de Lagos, au Nigeria...

La saison des Fashion Weeks africaines a commencé. Du 25 au 27 mai, il y a eu la Kigali Fashion Week 2017, au Rwanda, «un évènement de mode haut de gamme pour un public exclusif», comme l’affirme sa page Facebook. Quelques jours plus tard, les 3 et 4 juin, l’African Fashion Week Nigeria a eu lieu au National Theater de Lagos. «Notre mode, notre culture, notre héritage», proclamait fièrement le site de l’évènement, en expliquant: «La mode meurt rapidement. Le style dure toujours»… Outre le Nigeria, quatre pays y étaient représentés, le Sénégal, le Cameroun, le Ghana et la Zambie, pour montrer ce que l’Afrique produit de meilleur en matière de mode. Du 28 au 30 septembre se tiendra la Kampala Fashion Week, celle «qui monte», dixit les spécialistes. Nés en Europe ou en Afrique, les jeunes créateurs du continent «qui font briller la mode africaine», «ont entre 20 et 40 ans (…). Diplômés, polyglottes et entreprenants, ils posent sur la terre de leurs parents un autre regard. Et plutôt que de financer les proches restés au pays, ils créent des entreprises (…) à cheval entre les deux continents», rapporte «Madame Figaro». 

© AFP - MARCO LONGARI

Laurent Ribadeau Dumas