Mondial 2026: Ryad snobe la candidature marocaine... à cause du Qatar

Le Maroc peut compter sur le soutien inattendu de... l'Algérie
Le Maroc peut compter sur le soutien inattendu de... l'Algérie © FADEL SENNA / AFP

Mondial 2026: Ryad snobe la candidature marocaine... à cause du Qatar

Publié le 19/03/2018 à 14H23

Le Maroc souhaite organiser la Coupe du monde de football en 2026. L’Arabie saoudite affiche son manque d’enthousiasme et lui préfère l’Amérique latine. La raison: le rapprochement de Rabat avec Doha.


«Le Maroc a beau réitérer son engagement aux côtés des Saoudiens dans leur guerre au Yémen, ces derniers ne lui pardonnent pas sa proximité avec le Qatar. Ils le lui font même savoir concernant sa candidature pour le Mondial de 2026», s’indigne le site marocain Yabiladi. Quand la géopolitique se mêle du football, les anciennes alliances explosent.

Le Maroc, victime collatérale de la guerre froide entre l’Arabie saoudite et le Qatar. Avec le peu d’empressement de Ryad à soutenir la candidature marocaine à l’organisation du Mondial 2026, Rabat craint que le royaume saoudien n’entraîne avec lui d’autres pays, notamment les autres pétromonarchies du Golfe. 

(Si tu cherches un soutien, Riyad – l’antre des lions – est le lieu approprié. Ce que tu fais est une perte de temps. Le «micro-Etat» ne t’aidera pas. Ceci est un message du Golfe à l’Atlantique)

Et de préciser, dans un autre tweet, qui est ce «micro-Etat» et surtout sa préférence: la Grande-Bretagne plutôt que le Qatar.

(Et si c'était à refaire, où aurais-tu aimé que la Coupe du monde soit organisée)

Les soutiens d’aujourd’hui sont les adversaires d’hier. «Ces sorties médiatiques, pour le moins hasardeuses, ne sont pas sans rappeler l’opposition féroce du Qatar à la candidature de Rabat pour le Mondial de 2006. L’ancien président de l’Union du football à Doha, Ibrahim Hammam, avait mené la fronde», rappelle Yabiladi.


Le Maroc peut compter sur un soutien inattendu pour sa candidature. L'Algérie a officiellement affiché son désir d'être au côté du royaume chérifien. Le football est aussi une affaire politique.

Par Géopolis