Sherrie Silver, la chorégraphe rwandaise du clip viral «This is America»

La chorégraphe Sherrie Silver 
La chorégraphe Sherrie Silver  © Capture d'écran

Sherrie Silver, la chorégraphe rwandaise du clip viral «This is America»

Mis à jour le 20/05/2018 à 14H33, publié le 19/05/2018 à 17H51

Le clip du chanteur américain Childish Gambino, «This Is America» (C’est ça l'Amérique), devenu viral avec plus de 150 millions de vues en dix jours, tire aussi son succès de la chorégraphie. Celle-ci est signée Sherrie Silver, une Britannique du Rwanda.


Née au Rwanda en 1994, Sherrie Silver 23 ans, quitte son pays à l’âge de 5 ans pour s’installer au Royaume Uni avec sa mère veuve. Un départ mais pas un abandon.

Devenue danseuse et chorégraphe de renommée internationale, elle se dit en mission pour «promouvoir la culture africaine et l’Afrique dans le monde», comme on peut le lire sur la page d'accueil de son site.
 
 

Vidéo mise en ligne le 5 mai 2018. Directeur: Hiro Murai.


 
This is Africa
Passionnée de danse, Sherrie Silver crée sa chaîne Youtube à 17 ans et poste ses premières vidéos de danses africaines qui lui ouvrent la voie au succès. Après de multiples collaborations avec de grands artistes dans le monde, l’équipe du chanteur américain Childish Gambino lui confie la chorégraphie du clip de la chanson This is America (sorti le 5 mai) afin d’y apporter une touche africaine.

«Avec les écoliers, j’essayais de montrer comment nous sommes à la maison – en Afrique. Qu’importe les problèmes que nous avons, les enfants danseront et souriront toujours»;, explique-t-elle à Interview magazine. 
 
Un tutoriel pour apprendre
Sherrie Silver a puisé son inspiration dans les danses populaires du continent africain. Dans son répertoire, on retrouve par exemple le Gwara Gwara d’Afrique du Sud et le Shaku du Nigeria dans les roulements d’épaules de Childish Gambino. On y trouve aussi des influences venues de Côte d’Ivoire, du Ghana et du Rwanda. 

Des pas et des gestes qu’elle apprend au grand public avec des tutoriels mis en ligne pour transmettre la culture africaine. 

La jeune chorégraphe profite du succès phénoménal du clip et de sa notoriété pour poursuivre ses projets de développement en Afrique où elle a déjà fait construire de nombreuses écoles et des maisons familiales pour aider les enfants sans-abri

 

Sherrie Silver

 

Par Eléonore Abou Ez