Soham El Wardini, première femme élue maire de Dakar

La maire élue de Dakar, Soham El Wardini.
La maire élue de Dakar, Soham El Wardini. © @Soham El Wardini

Soham El Wardini, première femme élue maire de Dakar

Publié le 07/10/2018 à 15H40

Soham El Wardini a été élue, le 29 septembre 2018, à la tête du conseil municipal de Dakar, la capitale du Sénégal. Elle succède à Khalifa Sall, révoqué fin août par décret présidentiel après une condamnation pour «escroquerie aux deniers publics».


«Je suis très heureuse pour la ville, très heureuse d’être la première femme maire de Dakar», a déclaré Soham El Wardini, 65 ans, dès l’annonce des résultats. Seule femme en lice, l’adjointe au maire a été élue confortablement et dirigera la ville de Dakar jusqu’aux élections municipales de décembre 2019.

Sa victoire est aussi celle de son mentor Khalifa Sall. Le rival politique du chef de l’Etat «téléguide toujours la marche administrative et politique de la Mairie depuis sa cellule», explique le politologue Babacar Justin Ndiaye cité par Le360.

Salam #Twitter,

Sur les pas de Khalifa Sall
C’est en 2009 que Soham El Wardini se rapproche de Khalifa Sall, qui brigue la mairie de Dakar. Elle se souvient de lui comme d’un «véritable homme d’Etat», note Jeune Afrique. Avec lui, elle intègre la mairie en tant que conseillère municipale et s’occupe de la Culture, puis elle devient cinq ans plus tard première adjointe au maire. Elle lui succède désormais pour poursuivre «le combat». 

Une métisse battante
Née d’un père chrétien libanais et d’une mère musulmane sénégalaise, Soham El Wardini est le fruit d’une union inédite à l’époque. «Il fallait avoir un sacré courage pour se marier. (…) C’était l’un des premiers couples mixtes», raconte le journaliste El Hadji Ibraima Thiam dans un article sur la famille El Wardini.

Fille aînée d’une fratrie de 11 enfants, Soham n’a que 14 ans quand son père meurt. Une première épreuve de la vie qui lui apprend à se battre et la rend responsable assez tôt. L’adolescente aide sa mère à s’occuper de ses frères et sœurs et poursuit ses études pour devenir professeur d’anglais.

Le club des femmes maires
En occupant le premier poste à l'Hôtel de ville Dakar, une ville de plus de trois millions d’habitants, Soham El Wardini entre dans le club des femmes maires en Afrique. Elles sont moins d’une dizaine à diriger la mairie d’une capitale économique ou politique, comme à Nouakchott (Mauritanie), Marrakech (Maroc), Tunis (Tunisie) ou Banjul (Gambie).

«Cette élection va motiver, encourager et booster les femmes pour qu’elles osent se présenter lors des prochaines (élections) locales», a déclaré la nouvelle maire de Dakar au micro de la BBC. Aux commandes pendant plus d’un an, la nouvelle maire promet de relever le défi.

Par Eléonore Abou Ez